Skip to main content

Joël SALMAGNE est le responsable de la section ‘Classics’ du Porsche Club Méditerranée, depuis 2011.

Il succède ainsi à Mario PAGES, avec lequel il a repris l'organisation de l’un des deux grands évènements du Club, la Fête des ‘Classics’, devenue depuis 2007, année de sa création, la manifestation de Porsche ‘Classics’ incontournable en France.

Joël, peux-tu nous en dire plus sur ta passion pour les Porsche ‘Classics’ ?

La passion m’est venue très tôt puisque j’ai vu ma première Porsche à 17 ans et que je me suis promis que j’en aurais une un jour. Cela s’est fait 40 ans plus tard par l’achat d’un Boxster, puis de deux autres modernes, avant de craquer pour la silhouette intemporelle d’une 911 Classic, une Carrera 3.0 de 1976 que j’ai entièrement restaurée.

Quel est l’intérêt de développer une section ‘Classics’ au sein du Club ?

 L’objectif est de réunir les propriétaires de ‘Classics’ du club, afin qu’ils partagent leur passion au cours de journées de rencontres conviviales.

L’expérience montre que les possesseurs de ‘Classics’ sont plus passionnés par l’aspect technique de leur auto et échangent beaucoup sur le sujet.

Leur consacrer quelques sorties par an répond à ce besoin de rencontres.

L’intérêt plus profond se situe dans le fait qu’un Club Porsche se doit d’accueillir cette passion pour les ‘Classics’, afin de faire vivre au présent l’esprit et l’histoire de la marque et de les faire partager aux membres du Club, qui découvrent Porsche à travers des modèles plus récents.

Est-ce à dire qu’il existe une limite virtuelle entre la section ‘Classics’ et les membres du Club propriétaires de Porsche modernes ?

Non, bien au contraire, et j’y vois au moins quatre raisons :

  1. de nombreux membres du Club, propriétaires de véhicules récents, sont de véritables passionnés et ont le bonheur de posséder également une belle ‘Classic’, parfois plus…
  2. par ailleurs, afin que cette passion soit plus largement partagée, les sorties ‘Classics’ restent également ouvertes aux propriétaires de modernes, dans la limite des places disponibles,
  3. tous les membres du Club sont, bien sûr, les bienvenus à La Fête des ‘Classics’, chaque année, un parking leur est réservé,
  4. enfin, beaucoup de ‘Classics’ participent, bien entendu, aux nombreux évènements du calendrier.

 

Le Club offre donc de nombreuses possibilités d’échange entre les membres.

 

Est-ce que les propriétaires de Porsche ‘Classics’, à moteur avant ou moteur central sont les bienvenus ?

Bien évidemment, les 924, 944, 968, 928, ainsi que les 914 et autres modèles d’exception à moteur central, ont pris une grande part dans l’histoire de la marque et sont d’excellentes voitures. D’un prix plus abordable, elles ont souvent été rachetées par des propriétaires moins scrupuleux vis-à-vis de l’entretien et les beaux modèles sont rares. Pour ces raisons, elles méritent toute notre attention. De plus, il n’existe pas de « petites » Porsche au Club, il n’y a que des propriétaires passionnés.

Joël, peux-tu nous rappeler les Porsche qui appartiennent au monde des ‘Classics’, en les classant par génération : ‘Oldtimer’, ‘Youngtimer’ ?
Pour les non-familiers de la marque, on s’y perd un peu !

Cette notion de ‘Oldtimer’/’Youngtimer’ n’est pas spécifique aux Porsche et correspond en général aux voitures des années 50/60 d’une part, et 70/80 d’autre part.

Pour ce qui concerne Porsche, on considère comme ‘Oldtimer’ les voitures jusqu’à 1973, c’est-à-dire pour les plus connues les 356, 914, et 911 2.0, 2.2, 2.4 et 2.7RS.

Les ‘Youngtimers’ couvraient à l’origine la période 1974 à 1989, correspondant à la 911 « série G » avec soufflets de pare-chocs (Carrera 3.0, 3.0 SC et Carrera 3.2), mais cette appellation a rapidement été étendue à toutes les 911 à moteur « à air », produites jusqu’à 1997 et donc aux modèles 964 et 993.
Les Porsche à moteur avant ou PMA (924, 944, 928, 968) sont également à classer dans cette génération ‘Youngtimers’.

Que faut-il penser de l’intégration par PORSCHE des véhicules qui ne sont plus produits depuis plus de 10 ans, dans la catégorie des ‘Classics’ ? Je pense aux 996 et à la première génération de Boxster 986.

De notre point de vue, il s’agit pour l’instant d’une classification propre à Porsche, essentiellement pour des raisons commerciales (disponibilités des pièces, tarifs d’entretien…) et nous n’intégrons pas pour l’instant ces modèles dans la section ‘Classics’.

Une conclusion ?

Quel que soit leur modèle, tous les amateurs de Porsche trouveront leur bonheur au Porsche Club Méditerranée. La diversité de nos manifestations permet de découvrir l’étendue de l’univers Porsche et de partager sa passion.

  Vous pouvez contacter Joël SALMAGNE à l’adresse :   salmagne.joel@free.fr

 

Suivre Porsche Club Méditerranée